The display ILLUSION deLaCour at the EPHJ Fair

June 8, 2007

The EPHJ fair, fair of watch and jewelry took place from the 5th to the 8th of June in the palace of Beaulieu in Lausanne.

Vitrine Ilusion

For the occasion, the county of Vaud has selected the deLaCour watch displays to present them on the MICROTECH stand. These concept displays were presented at the Baselworld watch fair 2007 and selected by the Commercial Chamber of Commerce of Vaud as a very innovating project.

Luminous idea that burgeoned out of Designer Pierre Koukjian´s imagination and realized by Xavier Dietlin already famous for his displays in the watch making world.

The result, a display that let nothing be seen, immersing the passerby in a new dimension… illusion.

No less than a year of research has been dedicated to the conception of this support that emerged in the shape of this mysterious display.

Its mechanism: a monolith display, topped with a glass case made of 5 black mirrors hiding its content from view.

At a regular pace, a judiciously positioned light unveils progressively the watch, conveying the illusion that it is suspended in space.

This unique device aims at showing the product as little as possible, thus allowing its brief appearances to be more appreciated.

This captivating display, not to say magical, betrays the sight and leads to another type of perception of the object. It is a journey that allows visitors to discover the product and to passersby to be surprised.Le canton de Vaud a retenu pour être présenté sur le stand MICROTECH, les vitrines des montres deLaCour.

Vitrine Ilusion

Du 5 au 8 juin, s’est déroulé au palais de Beaulieu à Lausanne, l’EPHJ, salon de l’horlogerie, de la joaillerie et de la bijouterie.

A cette occasion, le canton de Vaud a retenu pour être présenté sur le stand MICROTECH, les vitrines des montres deLaCour, présentées au salon horloger de Bâle 2007. Ce concept a été retenu par la Chambre Economique du Canton, comme un projet très innovant.

Idée lumineuse, éclose de l’imagination de Pierre Koukjian Designer et soumise à Xavier Dietlin, réalisateur de nombreuses vitrines dans le milieu horloger.

Le résultat, une vitrine, qui ne laisse rien entrevoir, plongeant ainsi le passant en une nouvelle dimension…l’illusion.

Ce n’est pas moins d’une année de recherche, dédiée à la conception de ce support, pour aboutir à l’éclosion de cette mystérieuse vitrine.

Son mécanisme : une vitrine monolithe, munie en son sommet d’une cloche, équipée de verres miroirs noirs à cinq faces, ne laissant rien apparaître.

A intervalles réguliers, une lumière judicieusement positionnée, dévoile progressivement la montre, donnant l’illusion à cette dernière d’être suspendue dans l’espace, comme si elle se trouvait en apesanteur.

Ce procédé unique en son genre, a pour but de faire voir un minimum le produit et de plus l’apprécier.

Cette vitrine envoûtante, pour ne pas dire magique, trompe le regard et entraîne vers un autre type de perception de l’objet.

Cette vitrine est un parcours qui permet aux visiteurs de découvrir le produit et aux flâneurs de se laisser surprendre.